Astuces pour endre le cheval apte à passer l’hiver

Au plus tard après le changement d’heure, lorsqu’il fait plus clair le matin et plus sombre le soir, les propriétaires de chevaux de trait n’ont, souvent, plus que le manège comme moyen d’entraînement. De plus, les conditions météorologiques ne laissent, souvent, aucun autre choix. Afin d’échapper à la fameuse « fièvre de l’intérieur », il est conseillé d’occuper vos chevaux et vous-même de manière variée. Il existe quelques conseils liés à ce sujet.

Profitez des week-ends pour faire des randonnées

Le temps des week-ends peut être utilisé pour une longue promenade avec le cheval. En particulier en hiver, les cyclistes doivent faire attention aux conditions météorologiques. Il est préférable de prendre des précautions avec une couverture de pluie et un manteau épais. Avec les chevaux ferrés, il faut faire attention à l’état du sol, sinon il y a un risque rapide de glissade. En outre, il est conseillé d’utiliser du grip sous les chaussures lors du ferrage, afin d’éviter qu’elles ne s’enroulent dans la neige.

Saut libre

De nombreux clubs proposent des sauts libres, une fois par semaine. Ici, une partie du hall est séparée en une allée. Dans le couloir, différents sauts sont construits pour former une rangée. Les chevaux doivent être bien échauffés au préalable, sous la selle ou à la longe.

Ensuite, vous posez toutes les perches et les au sol et vous conduisez le cheval à travers le premier tour. Si le cheval n’est pas un novice en matière de saut en liberté, il peut, également, être lâché ici. Il est important de commencer petit, d’augmenter lentement et de ne pas surmener le cheval.

Formation à la perche et au cavaletti

L’entraînement avec des perches et des cavaletti est similaire au saut en liberté. Là aussi, il est important de bien échauffer le cheval au préalable et de se faire aider par un cavalier ou un entraîneur expérimenté. La distance entre les poteaux doit être choisie en fonction du cheval. L’entraînement favorise la force et la concentration du cheval.

Exercices d’équilibre et de dextérité

Les exercices de composition et d’adresse sont un bon moyen de faire disparaître la peur du cheval. Les nerfs du cheval et la connexion avec le cavalier sont renforcés.

Les exercices peuvent être combinés avec le travail au sol. Il convient de noter qu’un cheval ne peut se concentrer que pendant environ 20 minutes et qu’il faut, ensuite, mettre fin à l’exercice.

Établir des priorités

Pendant les vacances d’hiver, l’accent peut être mis sur les leçons individuelles. Pendant la saison, l’entraînement pour le tournoi à venir passe, souvent, en premier, ce qui ne permet pas de travailler intensivement sur de nouveaux défis. Par conséquent, l’hiver peut être utilisé pour passer à la classe supérieure. Ici, il est utile de fixer des objectifs réalisables afin de commencer la saison suivante avec motivation.

Mais aussi, pour le cavalier de spectacle ambitieux s’applique : le mélange fait la différence. Les cavaliers de dressage peuvent, également, assouplir leur travail avec le travail au bâton et utiliser les bâtons pour favoriser la concentration et l’agilité. Les sauteurs d’obstacles, quant à eux, peuvent consacrer plus de temps au travail de dressage afin de gymnastiquer le cheval et de le garder perméable.