Comment garder en santé ses chevaux ?

garder en sante ses chevaux

Le cheval n’est pas comme les autres animaux. Il est très costaud. Toutefois, pour le garder en bonne santé et pour lui assurer un délai de vie plus long, mieux vaut prendre quelques précautions.

La vermifugation et la vaccination

La vermifugation est nécessaire pour tuer les parasites digestifs, car comme tous les mammifères, le cheval peut ressentir une grosse fatigue en cas de forte infestation. Dans les cas les plus graves, cela peut provoquer des lésions intestinales et favoriser les coliques ainsi qu’altérer les performances de l’animal. En moyenne, vous devez lui donner un vermifuge naturel 4 fois par an. Par exemple, les vertus de l’ail pour chevaux semblent sans fin… Pour ne pas manquer une date, essayez d’établir un plan de vermifugation avec le vétérinaire.

Pour protéger l’animal contre des maladies plus ou moins graves, mieux vaut prévenir que guérir. Ainsi, certains vaccins sont vivement conseillés pour le protéger à l’instar des vaccins contre le tétanos, la rage, la rhinopneumonie et la grippe équine. Attention ! Le vaccin n’est pas éternel. Pensez à faire un rappel tous les ans. Et pour le garder en forme, donnez-lui une biotine pour cheval. Si vous êtes à la recherche de produits naturels pour chevaux, rendez-vous sur  www.distrihorse33.com

L’hygiène et le bien-être

Il est primordial de prendre soin de la propreté des chevaux. Pour la santé de la peau, le toilettage est essentiel. En temps chaud, douchez vos chevaux au moins une fois par semaine. N’hésitez pas à vous rendre dans un magasin spécialisé pour trouver les équipements nécessaires : brosse, shampoing adapté… L’écurie et les matériels doivent aussi être nettoyés régulièrement.

Par ailleurs, vous devez également vérifier les dents une fois par an. Ce sont les vieux chevaux qui rencontrent le plus souvent des problèmes dentaires. De la sorte, engagez un expert qui surveillera l’évolution de leurs dentitions et procédera aux ajustements en cas de besoin.

Il est recommandé de tondre un cheval qui travaille régulièrement en hiver. Mais pour le protéger du froid, il doit porter une couverture. Vous pouvez également procéder de la même façon au printemps.

Les chevaux sont également très appréciés par certains insectes. Appliquez alors un produit anti mouches ou achetez un masque à mouche pour une protection adéquate.

Les soins et l’alimentation

Vous devez prendre soin des pieds de votre cheval régulièrement. Pour ce faire, taillez ses sabots à l’aide d’une pince coupe-onglons tous les mois. Cela évitera les infections. D’ailleurs, une vérification des sabots est essentielle tous les 2 ou 3 jours. Pour un cheval ferré, il doit visiter le maréchal ferrant toutes les 4 semaines afin de changer les fers usés. En tout cas, pour tous types de chevaux, une visite tous les 6 mois est indispensables pour détecter des maladies banales comme une arthrose de cheval ou une maladie naviculaire. De même, vous devez appliquer de la graisse sur les pieds secs de vos chevaux et du goudron sur les soles. Enfin, avant et après chaque sortie, les pieds doivent être décrassés. Ainsi, en cas de blessure, vous pouvez désinfecter immédiatement.

Attention : On peut trouver des chaussures spéciales pour chevaux qui préviennent contre diverses infections et avec lesquelles ils peuvent marcher sans gêne. Si vous êtes intéressés, parlez-en à votre vétérinaire !

La nourriture tient aussi une place importante pour une santé d’enfer. Elle doit être choisie selon l’activité du cheval afin d’éviter la colique et la fourbure. Chaque jour, vous devez fractionner son alimentation. De même, il doit boire suffisamment. Ainsi, mettez toujours à sa disposition de l’eau fraiche et une pierre à lécher.

Pour terminer, vous devez avoir à portée de main certains médicaments et kits de secours pour nos animaux : l’harpagophytum pour cheval, etc. Cela vous évitera de chercher un magasin spécialisé au milieu de la nuit pendant que votre cheval souffre.