Ou garder son cheval ?

A la maison ou à l’écurie ?

En fonction de la disponibilité de l’espace et des ressources financières personnelles , vous pouvez décider de garder votre cheval dans un centre équestre ou à la campagne sur un terrain attenant à votre domicile. Dans tous les cas, il est nécessaire de garder à l’esprit la réglementation et les besoins dont l’ animal a besoin pour disposer d’un hébergement adéquat.

Dans un box loué

Si le cheval – comme cela arrive systématiquement – est gardé (payant) dans une écurie ou dans un box parce qu’il n’y a pas d’espace alternatif, il est bon de savoir que le lieu est adapté s’il présente les caractéristiques suivantes :

  • offre un grand espace pour l’animal qui doit pouvoir s’allonger confortablement
  • il doit y avoir une ouverture qui permet au cheval d’observer l’extérieur car c’est un animal très curieux
  • il y a quelqu’un qui le sort tous les jours pour pouvoir trotter
  • il doit y avoir une mangeoire et un abreuvoir pour l’eau
  • il y a une personne qui enlève la paille sale et la remplace tous les jours par de la paille fraîche : la litière doit toujours être propre, afin que le cheval puisse se coucher sans se salir.

Cheval à l’intérieur : dans un espace adéquat

Quand on parle de garder un cheval « à la maison », on n’entend pas dans un jardin mais dans sa propre terre de campagne ou dans une propriété à louer . Ce choix peut certes être moins coûteux et a l’avantage de pouvoir maîtriser l’animal . Cependant, il est essentiel de connaître la réglementation en la matière et de préparer une série de structures adaptées. Il faudra :

  • évaluer l’ espace disponible pour le pâturage : l’idéal est un terrain (enclos) d’au moins 1000 mètres pour lui faire faire de l’exercice avec une partie sablonneuse et une partie herbeuse qui est périodiquement irriguée surtout dans les zones chaudes et sèches
  • rouler quand même au moins deux fois par semaine
  • ont également un espace pour l’ écurie , une petite sellerie , une grange (ou un hangar pour stocker le foin, les copeaux ou la paille) et un emplacement pour un petit fumier
  • contactez la Commune de résidence pour connaître les règles de garde d’un cheval à domicile
  • avertir les voisins de l’ intention de garder un cheval et s’assurer qu’il n’y a pas de problèmes
  • aménager l’ écurie pour le cheval en utilisant un ancien entrepôt ou en achetant un préfabriqué en bois
  • construire une clôture de protection en bois de bonne qualité (pour éviter le risque que le cheval puisse s’échapper) de préférence en en achetant une (dans le cas des électrifiées aussi)
  • rechercher un fournisseur de foin, d’aliments pour animaux et de litière (par exemple, un consortium agricole)
  • trouver un vétérinaire équin expérimenté et un maréchal-ferrant de confiance
  • envisager l’hypothèse de soutenir le cheval (qui est sociable et grégaire) un autre animal qui peut lui tenir compagnie comme un poney , un âne ou une chèvre .